En Corse nous n’aurons bientôt plus de solution pour nos déchets et tous les acteurs de ce dossier le savent depuis longtemps, notamment depuis 2015, lors de la première crise à la fermeture du centre d’enfouissement de Tallone, dont la fin d’exploitation était prévue à l’origine pour 2020.

Les propos relayés par la presse insulaire montrent les tensions, sous tendues par des stratégies pré-électorales évidentes. Chacun tente de s’exonérer de ses responsabilités.

Lire la suite